Greenhouse owner

Étude de cas, Serre: orchidées en pot; famille Gamberoni, Italie

C’est dans la magnifique région des Colli Eganei (coteaux Euganei) que se trouve le premier jardin botanique européen. Cette province de Padoue, au nord de l’Italie, abrite la ville de Galzignano Terme. Sa population dépasse à peine les 4.000 personnes et son paysage s’élève à 22 mètres au-dessus du niveau de la mer. C’est dans les contreforts à l’est de cette région que la famille Gamberoni produit ses splendides orchidées. Les Gamberoni ont véritablement débuté leurs activités florales en 1963 dans la province de Bolzano, où ils cultivaient des fleurs en serres. Ce n’est qu’en 2001 que Rudolf Gamberoni ouvre son nouveau site de production à Galzignano Terme, où il cultive exclusivement l’orchidée Phalaenopsis, actuellement la plus prisée dans les criées aux Pays-Bas. Cette espèce peut être catégorisée en deux groupes: le premier, avec une longue inflorescence ramifiée (jusque 1 m de long) et de grandes fleurs presque rondes aux teintes rose et blanc; le second, avec des tiges courtes et des fleurs moins arrondies, à l’aspect cireux et aux couleurs plus prononcées. Les serres s’étendent sur plus de 14.000 m2. En moyenne, les douze employés peuvent produire annuellement 400.000 orchidées Phalaenopsis disponibles en 100 couleurs différentes. Les Gamberoni revendent celles-ci principalement en Italie, mais également dans d’autres pays européens.

La régulation climatique Munters recrée en serre un climat tropical

La famille Gamberoni a investi dans une régulation climatique Munters car les Phalaenopsis sont des orchidées tropicales qui exigent une température élevée, peu de lumière et une humidité relativement importante. À l’état sauvage, on les trouve habituellement sous la canopée
des forêts humides situées dans les plaines. En effet, elles y sont protégées contre les rayons directs du soleil et bénéficient d’un environnement sec ou frais selon les saisons.
Afin que les orchidées puissent croître et fleurir pleinement dans les serres des Gamberoni, un système de climatisation constitue un atout majeur. La floraison demande une température idéale de 20 à 25 °C et une humidité relative aux alentours de 70%. Vu les grandes chaleurs qui règnent dans la région en été (jusque
40 °C), M. Gamberoni devait trouver une solution permettant de créer un environnement approprié dans ses serres.

Résultats incroyables

« Grâce à la régulation climatique Munters, la température des serres est désormais idéale, à savoir 10 à 15 °C sous la température extérieure. Avec 70% d’humidité relative, l’orchidée Phalaenopsis bénéficie maintenant de conditions de floraison très favorables » affirme M. Gamberoni. En outre, de son propre aveu, il n’aurait jamais pu lancer cette nouvelle activité sans le système de régulation climatique Munters. « Ce type d’orchidée manquait sur le marché floral; nous pouvons désormais satisfaire cette demande. »

faits en bref

  • Maintenir l’humidité relative à un niveau constant et optimal de 70%
  • Préserver une température constante de 10 à 15 °C sous la température extérieure
  • Cultiver des variétés d’orchidées à haute valeur commerciale

Nous sommes experts

Nous savons que nos produits. Nous dirigeons
vos coordonnées à
quelqu'un dans votre pays.